La MOUCHE AVESNOISE 

 Le site WEB du la mouche avesnoise !

 

En apiculture, on désignait autrefois les abeilles les mouches à miel.

La ville d’ Avesnes sur Helpe, chef-lieu d’arrondissement, fut choisie par les apiculteurs fondateurs du syndicat qui habitaient pour la plupart dans le sud du département du Nord, dans la région de bocage appelée l’avesnois. Aujourd’hui le syndicat regroupe des apiculteurs des régions et des départements voisins.

Elle fut également choisie pour son écu (bouclier) et ses armoiries comportant entre autre une ruche et neuf abeilles.

L’origine du nom d’Avesnes viendrait du latin Advenientes qui signifie " les immigrants " (faisant allusion à l’arrivée du peuple Franc chez les gallo-romains).

La ville est née autour d’un château seigneurial. 
Le premier seigneur d’Avesnes connu est Wedric II d’Avesnes né aux environs de 990 fils de Wédric Ier de Morvois.

Les armes (emblèmes peints sur l’écu) de la ville sont très anciennes. La ville a repris les armes des anciens seigneurs et elles remonteraient à celles de Gérard d’Avesnes (fils de Wedric II).

On retrouve ce blason en 1186, en 1238 et en 1243 sur les sceaux du successeur de Gérard d’Avesnes.

Elles se composent de bandes rouges et or, disposées en diagonales.

Le rouge représenterait le sang versé pendant la Croisade et l’or, la noblesse de l’entreprise (le nerf de toutes les guerres, le butin…)

Les armes furent surmontées par la suite de la couronne vallaire, ornée de tours et qui est la marque des villes fortifiées.

Au XVIème siècle apparurent la ruche et l’essaim de 9 abeilles.
Symbole de la concorde, de l’obéissance et du travail, l’abeille est très rependue en héraldique. 
C’est également à cette époque que l’on fait remonter le surnom de "mouches d’Avesnes“ donné aux habitants.
Plusieurs hypothèses ont été avancées pour expliquer ce surnom.

La légende des mouches d’Avesnes.

L’explication la plus plausible de l’addition de la ruche et de neuf abeilles a été donnée par M. MICHAUD :
Philippe de Croÿ, mort en 1511, choisit précisément pour attribut la ruche et les abeilles ; et son fils les fit graver sur toutes les pièces d’artillerie destinées à la défense de la place d’Avesnes. Ces canons auraient pu donner naissance au surnom de " mouches d’Avesnes " donné aux habitants de la ville.

Une autre proposition est également avancée :

Avesnes sauvée par les mouches ?

En 1498, le Hainaut appartient aux Pays-Bas, les armées françaises assiègent Avesnes, place forte de première importance. Le 21 novembre, jour de la présentation, les paroissiens réunis en grand nombre dans l’Eglise prient la Sainte Vierge avec ferveur pour la délivrance de leur ville. C’est alors que les abeilles du château fort d’Avesnes, troublées par la mitraille, sortent de leurs ruches et forment un rempart en face de l’ennemi qui se disperse en toute hâte.

C’est en 1781 que le mayeur Gossuin (né à Avesnes-sur-Helpe le 12 mars 1758) fit graver un sceau communal avec la ruche et les abeilles.

Avesnes devient Avesnes-sur-Helpe le 28/01/1962